Les seigneuries de Ferrières

Les seigneuries de Ferrières

Le Manais

A l’emplacement du château actuel, il existait déjà, au 12ème siècle, un manoir seigneurial. Son propriétaire, Adam de Ferrières, vassal de son puissant voisin, Hugues V de Gournay, figure parmi les signataires de la charte de fondation de l’abbaye de Bellozanne à Brémontier. En 1730, un château est construit à l’emplacement du manoir. En 1789, il appartient à Pierre de Gueudré, secrétaire du Roi ; il devient en 1790 propriété du marquis de Roygemont, qui le revend en 1802 au Comte Duval du Manoir, futur chambellan de Napoléon 1er. En 1816, il est acquis par le baron Jacques de La Chaise, maire de Beauvais, puis Préfet du Pas de Calais. Et il reste dans cette famille jusqu’en 1934. Des plaques mortuaires le rappellent dans le transept de l’église Saint Martin.

Laudencourt

En 1789, le château appartenait au marquis d’Espies. Il fut détruit en 1830. Il reste un colombier qui situe l’emplacement de la demeure seigneuriale. Non loin de là, un lavoir alimenté par une source rappelle le temps où l’adduction d’eau n’existait pas.

Hardencourt

Moulin, pressoir banal et four à pain ont appartenu au seigneur du lieu. Du moulin, il reste près du ruisseau de la Bourbière la maison du meunier. Le pressoir banal et le four à pain ont disparu au 18ème siècle.

468 ad